Archives de catégorie : usine

Autour de la série « Le Lion, sa cage et ses ailes »

Séance du 10 juin 2013

 La dernière séance de l’année 2012-2013 du séminaire « Vidéo des premiers temps » est consacrée à la série Le Lion, sa cage et ses ailes, série de huit films en vidéo réalisés à l’initiative d’Armand Gatti, Hélène Châtelain et Stéphane Gatti entre 1975 et 1977. Le « lion », ce sont les usines Peugeot. La « cage », c’est le pays de Montbéliard. Les « ailes », ce sont les communautés de travailleurs immigrés qui le composent et qui livrent, à travers le film, leur autoportrait. Projet pleinement ancré dans le contexte de l’après-Mai 68, comme en témoigne l’invitation faite aux ouvriers (« Un film, le vôtre »), Le Lion, sa cage et ses ailes apparaît néanmoins comme une expérience collective hors normes, qui se singularise par son double statut : à la fois vidéo militante sur la condition ouvrière et vidéo d’auteur, dans une démarche voulue et vécue à la manière de celle d’un « écrivain public ». À travers les témoignages de nos invité-es et la projection d’extraits, nous questionnerons cet objet singulier qui, par sa forme et ses enjeux, ouvre sur de multiples problématiques abordées tout au long de cette année dans le séminaire.

Invités :

  • Jean-Paul Fargier (critique, réalisateur)
  • Stéphane Gatti (réalisateur, co-réalisateur du Lion, sa cage et ses ailes)
  • Nicolas Hatzfeld (professeur en Histoire contemporaine, Université d’Evry-Val-d’Essonne)

L’image à la une est un détail d’une affiche réalisée dans le cadre de la réalisation du film. 

Découvrez l’enregistrement sonore et le compte-rendu de la séance:

Continuer la lecture de Autour de la série « Le Lion, sa cage et ses ailes »

Expériences vidéo dans les conflits Lip

ETUDES DE CAS

Séance du 8 avril 2013

La sixième séance du séminaire « Vidéo des premiers temps » inaugure une série d’études de cas, consacrées à des mobilisations politiques dans lesquelles des collectifs vidéo se sont fortement impliqués. Emblématiques des grèves ouvrières des années 1970, les conflits Lip ont été abondamment filmés. Parties prenantes du mouvement, les pratiques militantes du cinéma et de la vidéo ont expérimenté des dispositifs originaux, notamment quant à la relation filmeurs-filmés. De même, les images ainsi produites ont-elles été utilisées à des fins de discussion et de réflexion collectives au cœur même des luttes. Cette séance sera ainsi l’occasion de mettre en perspective les pratiques du cinéma 16 mm et de la vidéo. Acteurs et actrices de cette histoire apporteront leur témoignage et leur analyse sur des images qui, pour une partie d’entre elles, n’ont été retrouvées et sauvegardées que récemment.

INVITÉ-E-S :

  • Dominique Barbier (sous réserve), monteuse et réalisatrice, Les Cahiers de mai
  • Dominique Dubosc, cinéaste, réalisateur notamment de Lip 73-74 : le goût du collectif
  • Anne-Marie Martin,  réalisatrice, ADP (Association Diffusion Populaire)
  • Frank Georgi, Historien, Maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Centre d’histoire sociale du XXe siècle.

L’image à la une est une photographie de Carole Roussopoulos en tournage avec son mari Paul lors de la Marche des Lip, à Besançon, en septembre 1973. Copyright Association Carole Roussopoulos. 

Découvrez les enregistrements  sonores, le compte-rendu de la séance ainsi que des extraits vidéos:

Continuer la lecture de Expériences vidéo dans les conflits Lip