Archives par mot-clé : collectifs

Autour de Patrick Prado

Séance du 2 juin 2014

La dernière séance de l’année 2013-2014 du séminaire Vidéo des premiers temps est consacrée au réalisateur Patrick Prado. Membre fondateur avec Jean-Louis Le Tacon des collectifs Super 8 « Torr e Benn » en Bretagne et APIC (Agence Populaire d’Image Cinéma) à Paris, Patrick Prado a accompagné plusieurs mouvements de luttes paysannes et ouvrières en Bretagne, notamment pendant la « guerre du lait » en 1972. Grâce à une caméra et un magnétoscope noir et blanc achetés par Simone Signoret et Yves Montand, il a très tôt expérimenté des pratiques militantes de vidéo qu’il fit découvrir à Carole et Paul Roussopoulos. Pionnier de l’art vidéo dès le milieu des années 70, il participe au groupe composite créé par Jean-Louis Le Tacon, un des premiers groupements de « vidéastes », qui contribue à la naissance en 1983 de l’association « Grand Canal Vidéo », structure de production et de diffusion active jusqu’au début des années 2000. Patrick Prado a pratiqué, de manière très personnelle, l’audiovisuel de contre-information, l’enquête sociale et l’art vidéo. En l’invitant à évoquer son itinéraire en présence d’autres pionnier/es de la vidéo qui ont partagé les mêmes engagements, cette séance se propose d’interroger les échanges constants entre différents domaines de l’image militante (supports et collectifs) et de cerner la marche progressive vers des pratiques artistiques à la fois autonomes et collectives sur la période 1968-1983.

Invité-e-s :

  • Patrick Prado, réalisateur et chercheur, membre fondateur de Grand Canal
  • Dominique Belloir, réalisatrice, membre fondatrice de Grand Canal et de Mirage illimité (production)
  • Jean-Christophe Bouvet, acteur et réalisateur.
  • Alain Longuet, réalisateur
  • François Pain, réalisateur
  • Jean-Paul Fargier, réalisateur, critique, ancien enseignant-chercheur en cinéma à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis
  • Yves de Peretti, réalisateur

L’image à la une est extraite de Soleil de Van Gogh, Patrick Prado, 1979. 

Découvrez l’enregistrement sonore et le  compte-rendu de la séance :

Continuer la lecture de Autour de Patrick Prado

Vidéo et mouvement écologique naissant

Séance du 13 mai 2013

L’écologie a sans doute été l’une des idées politiques les plus novatrices des années 1970. La critique des dégâts et des dangers suscités par les méga-infrastructures industrielles, routières, énergétiques, militaires, est passée entre autres par le travail des collectifs vidéo. La vidéo fut en effet autant un outil de restitution immédiat de l’événement, comme la catastrophe de Seveso en 1976 (ADP), que celui d’une réflexion prospective articulant l’autogestion et la recherche des alternatives énergétiques, symbolisées par la « maison autonome » (Vidéo 00). Sur la période, des cinéastes ou groupes de cinéastes filmant en 16 mm ont aussi témoigné de prises de conscience collectives et prévenu des dangers du nucléaire (Le Grain de Sable). Dans cette troisième étude de cas, le séminaire « Vidéo des premiers temps » permettra d’entendre les témoignages et analyses croisés de vidéastes et d’un cinéaste qui ont filmé le mouvement anti-nucléaire à Bugey, Flamanville, Malville ou Dampierre, mais aussi la mobilisation emblématique du Larzac, sur laquelle plusieurs bandes ont été récemment retrouvées.

Invité/es :

  • Anne-Marie Martin, vidéaste, Association Diffusion Populaire (ADP) ;
  • Yvonne Mignot-Lefebvre et Michel Lefebvre, vidéastes, Vidéo 00 ;
  • Serge Poljinsky, cinéaste, Le Grain de Sable.

L’image à la une est issue de la vidéo Bugey Cobaye (1971) de Vidéo 00.

Découvrez le compte rendu, les enregistrements sonores et la filmographie de la séance…
Continuer la lecture de Vidéo et mouvement écologique naissant

Dispositifs vidéo, contextes et discours

Séance du 25 février 2013

Après avoir interrogé les origines, le fonctionnement et les modalités d’action de différents groupes vidéo à Paris et en région, le séminaire « Vidéo des premiers temps » consacre sa cinquième séance à des démarches critiques et analytiques qui ont accompagné, dès le milieu des années 1970, les pratiques de vidéo militante. Avec les invité/es, sont évoqués non seulement le rôle des revues et des réseaux de soutien dans la défense et la promotion de la vidéo légère, mais aussi les premiers travaux de recherche qui ont défini et analysé ses spécificités, ses modes d’intervention et de diffusion. Les prolongements de ces pratiques militantes, avec le développement d’internet, seront discutés dans une perspective internationale.

Invité/es :

  • Patrice Flichy, professeur de sociologie, spécialiste de l’innovation et des techniques d’information,
  • Monique Martineau-Hennebelle, enseignante, universitaire, directrice de CinémAction, revue devenue collection trimestrielle en janvier 2005.

Découvrez les enregistrements sonores et le compte rendu de la séance…
Continuer la lecture de Dispositifs vidéo, contextes et discours

Les premiers collectifs : Vidéo Out, Vidéo 00, Les Cent Fleurs et Vidéa

Séance du 17 décembre 2012

Après s’être intéressé aux expérimentations en vidéo légère et aux premiers usages militants, le séminaire « Vidéo des premiers temps » propose dans sa troisième séance de questionner la notion de groupe vidéo, à travers le cas des quatre collectifs répertoriés par Guy Hennebelle dans la revue Cinéma d’aujourd’hui au printemps 1976 et fondateurs de la structure de distribution « Mon œil ». Les témoignages de nos invité/es et la projection de documents d’archives nous permettront de mettre en lumière leur formation, leur fonctionnement et leurs modes d’intervention. Continuer la lecture de Les premiers collectifs : Vidéo Out, Vidéo 00, Les Cent Fleurs et Vidéa

Expérimentations en vidéo légère et premiers usages militants

Séance du 19 novembre 2012

La deuxième séance du séminaire de recherche « Vidéo des premiers temps » se propose de poser le contexte historique et technique de l’apparition de la vidéo légère, des expérimentations artistiques aux États-Unis au milieu des années 1960 à la commercialisation des premiers magnétoscopes portables et à leurs appropriations en France autour de l’année 1968. Nous interrogerons, à travers les témoignages de nos invités et la projection de documents d’archives, les usages militants et les spécificités de ce nouveau médium au regard des pratiques cinématographiques nées de Mai 68, des États généraux du cinéma et des collectifs qui les ont inaugurés ainsi que les problèmes techniques rencontrés à l’occasion de ces expériences pionnières (maniement du matériel, pratique du montage, moyens de diffusion).

Invité/es : 

  • Jean-François Dars et Anne Papillault (réalisateurs / Slon-Vidéo)
  • Jean-Paul Fargier (critique / réalisateur /Les Cent Fleurs)
  • Jean-Henri Roger (réalisateur / Paris 8-Vincennes)
  • Paul Roussopoulos (physicien-mathématicien / Vidéo Out)

Découvrez le compte-rendu et les enregistrements sonores de la séance… Continuer la lecture de Expérimentations en vidéo légère et premiers usages militants