Archives par mot-clé : modes de diffusion

Autour de Patrick Prado

Séance du 2 juin 2014

La dernière séance de l’année 2013-2014 du séminaire Vidéo des premiers temps est consacrée au réalisateur Patrick Prado. Membre fondateur avec Jean-Louis Le Tacon des collectifs Super 8 « Torr e Benn » en Bretagne et APIC (Agence Populaire d’Image Cinéma) à Paris, Patrick Prado a accompagné plusieurs mouvements de luttes paysannes et ouvrières en Bretagne, notamment pendant la « guerre du lait » en 1972. Grâce à une caméra et un magnétoscope noir et blanc achetés par Simone Signoret et Yves Montand, il a très tôt expérimenté des pratiques militantes de vidéo qu’il fit découvrir à Carole et Paul Roussopoulos. Pionnier de l’art vidéo dès le milieu des années 70, il participe au groupe composite créé par Jean-Louis Le Tacon, un des premiers groupements de « vidéastes », qui contribue à la naissance en 1983 de l’association « Grand Canal Vidéo », structure de production et de diffusion active jusqu’au début des années 2000. Patrick Prado a pratiqué, de manière très personnelle, l’audiovisuel de contre-information, l’enquête sociale et l’art vidéo. En l’invitant à évoquer son itinéraire en présence d’autres pionnier/es de la vidéo qui ont partagé les mêmes engagements, cette séance se propose d’interroger les échanges constants entre différents domaines de l’image militante (supports et collectifs) et de cerner la marche progressive vers des pratiques artistiques à la fois autonomes et collectives sur la période 1968-1983.

Invité-e-s :

  • Patrick Prado, réalisateur et chercheur, membre fondateur de Grand Canal
  • Dominique Belloir, réalisatrice, membre fondatrice de Grand Canal et de Mirage illimité (production)
  • Jean-Christophe Bouvet, acteur et réalisateur.
  • Alain Longuet, réalisateur
  • François Pain, réalisateur
  • Jean-Paul Fargier, réalisateur, critique, ancien enseignant-chercheur en cinéma à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis
  • Yves de Peretti, réalisateur

L’image à la une est extraite de Soleil de Van Gogh, Patrick Prado, 1979. 

Découvrez l’enregistrement sonore et le  compte-rendu de la séance :

Continuer la lecture de Autour de Patrick Prado

Le cinématographe, le cinéma et, maintenant, le « vidéocinéma »

Séance du 13 octobre 2014

Pour sa première séance en 2014-2015, le séminaire a reçu André Gaudreault, professeur au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal. Auteur de textes et de concepts fondateurs pour l’histoire du « cinéma des premiers temps » et plus largement des médias naissants, André Gaudreault travaille aussi actuellement sur les mutations en cours de l’univers médiatique.

 
Les Cahiers_de_la_cinémathèqueCPTL’image à la une représente une partie de la couverture du n°29 de la revue Les Cahiers de la Cinémathèque, éditée par l’Institut Jean Vigo et la Cinémathèque de Toulouse. A l’hiver 1979, le dossier de la publication a pour titre « Le Cinéma des premiers temps (1900-1906) ».

 
Découvrez le compte rendu de la séance…
Continuer la lecture de Le cinématographe, le cinéma et, maintenant, le « vidéocinéma »

Intervention vidéo et action culturelle

Séance du 10 mars 2014

La vidéo a très tôt occupé une place dans les lieux de la décentralisation culturelle (Maisons de la Culture, Centres d’Action Culturelle…). Elle a permis de garder trace des événements sociaux et artistiques qui s’y produisaient, d’expérimenter de nouvelles pratiques audiovisuelles et d’impulser des recherches d’écritures collectives ou plus personnelles, sous la houlette d’animateurs/trices disposant de matériels conséquents et jouissant d’une certaine autonomie.

Cette séance du séminaire « Vidéo des premiers temps » est consacrée au parcours d’un réalisateur, Thierry Nouel, entre 1968 et 1984. Acteur important de ce moment de la vidéo, dans diverses structures dont le Centre d’action culturelle d’Annecy, Thierry Nouel en a aussi été un observateur attentif, auteur en 1977 d’une enquête qui dresse un panorama des pratiques vidéo à travers l’ensemble du territoire français. Accompagnée de nombreux extraits de bandes récemment sauvegardées par la BnF, la séance est aussi l’occasion de nouer un dialogue avec deux participant/es à des expériences menées en milieu rural, et avec un responsable du secteur audiovisuel d’un autre Centre d’Action Culturelle.

Invité/es :

  • Thierry Nouel, vidéaste, chef-monteur et réalisateur de documentaires ;
  • Geneviève Excoffier , institutrice en pédagogie Freinet à Arbusigny en classe unique de moyenne montagne ; à l’origine du ciné-club local;
  • Roland Excoffier , technicien de service public, fondateur du Foyer rural et d’éducation populaire d’Arbusigny, actuellement responsable d’un Groupe de recueil de la mémoire locale ;
  • Pierre Müller , ancien responsable du Secteur audiovisuel du Centre d’action culturelle d’Orléans et du Loiret (Maison de la Culture d’Orléans) de 1976 à 1984.

L’image à la une est une photographie de Colette Hyvrard prise au cours du tournage de De Notre temps à Arbusigny (1980).

Découvrez le compte rendu et les enregistrements sonores de la séance…
Continuer la lecture de Intervention vidéo et action culturelle

Usages de la vidéo dans les luttes féministes

Séance du 22 avril 2013

Second temps d’une série d’études de cas au sein du séminaire, cette séance propose d’interroger les contributions des collectifs féministes aux innovations de la « vidéo des premiers temps ». Dès les débuts du Mouvement de libération des femmes, celle-ci s’impose comme un outil de contre-information et d’agitation directe. Elle devient aussi un instrument stratégique au service d’une quête d’identité individuelle et collective. Maso et miso vont en bateau (1976) s’achève ainsi : « Aucune image de la télévision ne veut ni peut nous refléter. C’est avec la vidéo que nous nous raconterons ». Extraits de bandes et témoignages seront l’occasion d’éclairer l’apport des féministes comme « productrices » de pratiques, d’usages et de nouvelles formes filmiques, libres et inventives.

Invitées :

– Dominique Barbier, monteuse, co-réalisatrice de À notre santé

– Anne-Marie Faure, réalisatrice, collectif Vidéa

– Josiane Jouët professeure à l’Institut français de presse, co-réalisatrice de À notre santé

– Dominique Poggi sociologue, co-réalisatrice de Manifestation contre la répression de l’homosexualité

– Nadja Ringart sociologue, co-réalisatrice notamment de Maso et miso vont en bateau

L’image à la une est extraite de Maso et Miso vont en bateau

Découvrez le compte-rendu de la séance:

Continuer la lecture de Usages de la vidéo dans les luttes féministes

Dispositifs vidéo, contextes et discours

Séance du 25 février 2013

Après avoir interrogé les origines, le fonctionnement et les modalités d’action de différents groupes vidéo à Paris et en région, le séminaire « Vidéo des premiers temps » consacre sa cinquième séance à des démarches critiques et analytiques qui ont accompagné, dès le milieu des années 1970, les pratiques de vidéo militante. Avec les invité/es, sont évoqués non seulement le rôle des revues et des réseaux de soutien dans la défense et la promotion de la vidéo légère, mais aussi les premiers travaux de recherche qui ont défini et analysé ses spécificités, ses modes d’intervention et de diffusion. Les prolongements de ces pratiques militantes, avec le développement d’internet, seront discutés dans une perspective internationale.

Invité/es :

  • Patrice Flichy, professeur de sociologie, spécialiste de l’innovation et des techniques d’information,
  • Monique Martineau-Hennebelle, enseignante, universitaire, directrice de CinémAction, revue devenue collection trimestrielle en janvier 2005.

Découvrez les enregistrements sonores et le compte rendu de la séance…
Continuer la lecture de Dispositifs vidéo, contextes et discours